Comment apprendre la propreté à mon chiot ?

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

Vous n’arrivez pas à lui faire comprendre que c’est dehors qu’il faut faire ses besoins ? Pas de panique il existe plusieurs solutions.

Pertes de repères

N’oubliez pas que votre chiot n’a plus de repères. Quand il était à l’élevage, il pouvait faire ses besoins où il le souhaitait. Il a probablement mit plusieurs semaines ou même mois avant de faire toujours au même endroit. Aujourd’hui, il faut lui laisser un temps d’adaptation. 

Sortez le régulièrement

Si vous souhaitez avoir un chiot rapidement propre, il faudra le sortir toutes les 2h sans stimulation (jeux, autres chiens… ).

Il faut également le sortir :

  • En vous levant
  • Avant de vous coucher
  • Après ses repas
  • Après une grande excitation
  • Après un gros dodo
  • Après une grosse séance de jeu

Méfiez-vous des tapis d’éducation

Vous aviez vu ces petites “merveilles” et vous pensiez sauver votre parquet tout en éduquant votre chien ? Raté ! Ces tapis apprennent surtout à votre chiot qu’il peut faire à l’intérieur. Vous lui donnez “l’autorisation” de faire ses besoins DANS la maison.

Si vous faites ce choix, souvenez-vous que l’apprentissage de la propreté risque d’être (beaucoup) plus long.

L’éducation est une question de patience

Gardez en tête que votre chiot est un bébé, il ne contrôle pas encore ses sphincters (muscles permettant de se retenir). On n’attend pas d’un bébé qu’il cesse de porter des couches du jour au lendemain, ni pendant des heures et des heures. C’est pareil pour votre chiot !

Mieux vaut prévenir… que nettoyer

Dans un premier temps, retirez vos tapis. Vous pouvez être sûre qu’il en fera sa piste d’atterrissage préférée. Lui aussi il aime sont petit confort !

En flagrant délit de patte levé… ou rien du tout

Vous rentrez du travail et marchez dans une flaque de pipi… Vous sentez la moutarde vous monter au nez. Il est temps de piquer une crise pour lui faire comprendre que ce n’est pas bien.

Hé non ! Il est juste temps d’éponger. De préférence quand il à le dos tourné, pour qu’il évite de jouer avec l’essuie-tout.

Quand vous montrez un “pipi” à votre chien… il ne comprends pas ce que cela signifie. Le punir de qu’elle que manière que ce soit sera donc contre productif. Votre chiot est dans l’incapacité de comprendre que c’est l’action de pipi que vous n’approuvez pas. Il se dira :

“Quand il y a une flaque par terre, mon humain n’est pas content”

Que faire quand vous le prenez sur le fait ?
Emmenez le immédiatement ou après avoir fini (en cas de pipi express) là ou il doit faire ses besoins. Vous pourrez le récompenser vocalement, avec une caresse, son jouet préféré ou/et une friandise.

Votre chien aura donc ENVIE de vous faire plaisir et apprendra rapidement la propreté en COLLABORANT avec vous.

Ne soyez pas cruel avec votre chiot

Sur certains sites douteux vous trouverez des conseils du type :

– Frappez votre chien quand il a fait à la maison
La douleur est efficace pour obtenir ce que l’on veut, regardez les séances de torture !

– Enlever lui l’eau le soir ou une partie de la journée
Il s’agit juste d’un besoin vital après tout !!

– Enfermez le dans sa caisse de transport le soir
Ce n’est pas comme si bouger dans son sommeil lui était nécessaire pour dormir confortablement !

– Mettez lui le nez dans ses besoins
Et profitez-en pour lui déclencher une belle infection ! C’est tellement hygiénique !

Ces “techniques” en plus d’être inefficaces sont profondément cruelles et provoquent des troubles du comportement.

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

Pin It on Pinterest

Share This