Comment mettre de la nouveauté dans nos assiettes ?

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

Pâtes, riz, patates, steak haché, poulet, tomates, haricots verts, courgettes… nos assiettes tournent inlassablement autour des mêmes ingrédients. Et si on faisait un virage à 180° pour aller découvrir quelques aliments bannis de nos assiettes et qui pourtant valent le détour…

Le rutabaga

Commençons par un petit légume jaune bourré d’atouts: le Rutabaga. Ce légume-racine portant de nombreux autres noms se consomme principalement en automne-hiver, cru ou cuit. Rien ne se perd puisque vous pouvez aussi agrémenter vos plats de ses fanes et ses fleurs. Intérêt : Ce légume est riche en fibres, diurétique et laxatif, ce qui fait de lui un atout pour la lutte contre l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et un excellent désinfectant intestinal. De plus il contient de nombreuses vitamines (provit A, vit C, B1, B2, E et D) et minéraux (potassium, phosphore, calcium, magnésium, fer,  manganèse, cuivre… ). Et bonus minceur, il ne contient que 34kcal pour 100g et pas de lipide.

L’amarante

Passons maintenant à une perle pour les végétariens:
l’Amarante. Cette petite plante d’Amérique centrale, consommée comme une céréale, a la particularité d’être une excellente source en protéines. Elle contient de la Lysine, un acide aminé essentiel (non synthétisé par le corps) absent dans les céréales.
Elle est aussi une championne dans sa teneur en minéraux (magnésium 55mg, fer 2,26mg, calcium 209mg, phosphore 72mg, potassium 641mg… ).
On la consomme cuite, soit bouillie dans l’eau, soit en «Pop corn».
Autre intérêt: son faible apport calorique de 26,5 kcal pour 100g. Ce qui est bien au deçà des céréales que nous consommons.

Le salicorne

Faisons un bref détour vers le littoral pour découvrir une plante pas comme les autres: le Salicorne. Cette plante qui pousse près de sources d’eau salée se conserve généralement dans le vinaigre. Ses pousses tendres sont comestibles et appréciées à l’heure de l’apéritif. Contrairement aux cacahuètes, chips et autres rois de l’apéro, la salicorne bat des records en matière de calorie et de sodium: seulement 14kcal pour 100g avec 92% d’eau et 1% de sel. Elle a aussi l’avantage d’être riche en fibres, en magnésium 75mg et en fer 4,9mg.

Le gombo

Terminons notre périple par le continent africain:
Le Gombo, fruit d’une plante éthiopienne utilisé comme légume ou condiment. Il est aussi connu sous le nom de «Lalo» à l’île de La Réunion et à l’île Maurice ou encore «Calou» en Guyane. On le consomme cuit ou cru. Ce légume allongé contient une substance gélatineuse utile pour épaissir les ragoûts ou les soupes. Et côté médical, il est un atout pour augmenter le volume sanguin.
Il est aussi connu pour réduire l’asthme, soigner la fièvre et prévenir des maladies rénales et se constitue meilleure source de vitamine C (21mg) de sa catégorie.

Voilà un bref voyage culinaire sur les trois continents qui vous permettra, nous l’espérons, d’apporter de la nouveauté dans vos assiettes.

A très bientôt pour une autre escapade culinaire vers des terres lointaines dans un deuxième volet.

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

Pin It on Pinterest

Share This