Les 8 fondamentaux pour bien réussir son chantier peinture

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

1° Métrage et quantitatif

Pour bien débuter, il faut savoir combien de litres de peinture, de sacs d’enduit… seront nécessaires pour votre chantier. Pour ce faire, vous devez calculez les m2 de chaque murs, plafond, portes etc… afin de calculer les litres. Le rendement est toujours inscrit sur l’emballage des produits. Courage à vos mètres !!!

2° Identifier les différents supports

Comment savoir quels produits et matériels acheter? Il faut “bien” observer son support !
Vous avez de la tapisserie à enlever? Armez-vous de cutters, de couteaux de peintre…
Vous avez différents supports : bois, plâtre, métal ou autre?  Votre salut viendra des diverses sous-couches, enduits et peintures adaptés  : micro-poreuse pour le bois, antirouille pour le métal…

3° A votre shopping list !

Gare aux oublis au moment des courses pour son chantier !
Bon plan : faites un tableau avec une colonne pour les tâches à réaliser, une autre avec la liste du matériel et une dernière avec les produits à appliquer.

Ex :

Tâches à réaliser Matériel Produits à appliquer
Enduire Gâche, lame à enduire, seau d’eau, bâche Enduit de rebouchage, enduit de lissage, enduit gras
Peinture Brosses, rouleau, bac, bâche, escabeau, perche Peinture

4° Établir un planning

Faites vous un planning selon le temps que vous accorderez à vos travaux. Prévoyez des heures fixes ce qui permettra de vous motiver à faire vos tâches quotidiennes et avoir une vue globale de votre chantier.

5° Protections

Protégez votre chantier. Le temps que vous perdez” à bâcher, scotcher, protéger vos meubles, lampes, fenêtres… vous le gagnerez sur le nettoyage que vous ne ferez pas !!! Qui plus est, les tâches de peinture sont souvent compliquées à enlever une fois sèches ! Mieux vaux donc éviter d’en avoir sur son parquet ^-^
Pensez également à VOUS : gants, lunettes, habits de peinture, chapeau, chaussures de sécurité, masque anti-poussière et sans oublier les postures ergonomiques à adopter !
La santé est importante et dans un chantier on a vite fait de l’oublier. Mal de dos à la fin de la journée, coupures aux doigts après une séance de papier peint, une bonne toux sèche après un ponçage sans masque…  Notre santé est importante alors protégez-vous ^-^

6° La préparation de support

On dit en général que la préparation représente 80% d’un chantier, contre seulement 20% pour les finitions. Pourquoi? Parce qu’une peinture ne masquera jamais les défauts d’un mur mal enduit et/ou mal poncé, et ne bouchera jamais un trou ou une fissure !
Elle n’a généralement qu’un but : l’esthétique, sauf exceptions.
Si vous avez des trous il faudra les boucher… Si vous avez des enduits vous devrez les poncer… Si vous avez des fissures vous devrez les traiter, etc…
Une préparation de support bien fini c’est un chantier à 90% réussi !
Alors n’oubliez pas, il vous faudra utiliser des produits adaptés à chaque support : enduit maigre, enduit gras, antirouille, joint acrylique, bande calicot, papier à poncer de différents grains, toile de rénovation…

7° Finitions

A chaque support sa peinture. Il existe autant de peintures que de supports différents : carrelage, papier à peindre, bois, métal…
Renseignez-vous bien sur la compatibilité de celles-ci avec vos supports !
Pour le côté esthétique vous pouvez vous inspirer des modes actuelles ou faire selon vos propres goûts et votre imagination.
Il existe beaucoup de styles, à vous de trouver le votre : shabby, shabby chic, ethnique, scandinave, industriel, jungle, wax, rétro…
Les goûts et les couleurs dépendent de chacun. Et après tout c’est vous qui vivez dans votre intérieur alors faites vous plaisir ! 

8° La touche finale

N’hésitez pas à changer la déco soit en relookant ou en repeignant vos meubles, soit en les remplaçant par des nouveaux. Pour changer de déco à moindre frais, pensez au recyclage avec les sites Le bon coin” ou en achetant de petits accessoires : tapis, lampes, poignées de portes, rideaux, cadres… Utilisez différentes matières et couleurs pour égayer une pièce, comme des coussins sur un canapé, ou un pêle-mêle de tableaux sur un mur, etc…

Vous aimez l’article ?

Envie de découvrir la formation de notre experte ?

Participez à nos préventes et aidez-nous à lancer le projet !

Pin It on Pinterest

Share This